Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les artistes malgaches sont dans la droite ligne des saltimbanques.
Ils partent off road, porter le message.

Les leaders charismatiques s’associent, pour dénoncer les problèmes.
C’est bon, ça dégage, c’est autre chose que la liberté de pensée de chez nous ou l’incompétence naze, des textes de Zaz, la Ché Guevariste des bobos équitabolos écolos sarouels.

Voici comment est proposé leur oeuvre :
" la composition est de Samoëla et Jaovola.
C'est interprété par un collectif d'artistes malgaches, dont Jaojoby, Solofo José, Bakomanga, Batata, Princio, Raboussa, Rolf, Mikea, Baba, Magneva, Bim, Gasta, Elsie, Faniah, Rabaza, Gothlieb, Francis Turbo...
Le titre va servir de conscientisation à la crise.
Il revêt la couleur d'une musique malgache ouverte au monde.
Le titre revisite les sonorités du Sud du pays.

Chaque artiste y apporte sa touche personnelle, donnant ainsi à la chanson, une couleur plus ou moins représentative dans la manière de chanter de chacun.
'Zay mihitsy  revendique l'autonomie de Madagascar, dénonce les ingérences.

Le titre traite de la mise à mort de l'économie, de la violence que subit la population au quotidien.
Bref, un tableau assez noir de la situation actuelle.
Musicalement recherchée, il semble être plus approprié au concours de world music, qu'au contexte de conscientisation.
"

On se l’écoute tranquille ?

Musique et ambiance du Grand Sud, un axe Manakara - Tuléar
Musique et ambiance du Grand Sud, un axe Manakara - Tuléar
Musique et ambiance du Grand Sud, un axe Manakara - Tuléar
Musique et ambiance du Grand Sud, un axe Manakara - Tuléar
Musique et ambiance du Grand Sud, un axe Manakara - Tuléar
Musique et ambiance du Grand Sud, un axe Manakara - Tuléar
Musique et ambiance du Grand Sud, un axe Manakara - Tuléar

Musique et ambiance du Grand Sud, un axe Manakara - Tuléar

Tag(s) : #La vie à Madagascar

Partager cet article

Repost 0