Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Diaporama de 4 photos, on fraude le ciné club, pendant que le chauffeur attend la fin du film, en se finissant au rhum, il reste 5 h de route
Diaporama de 4 photos, on fraude le ciné club, pendant que le chauffeur attend la fin du film, en se finissant au rhum, il reste 5 h de route
Diaporama de 4 photos, on fraude le ciné club, pendant que le chauffeur attend la fin du film, en se finissant au rhum, il reste 5 h de route
Diaporama de 4 photos, on fraude le ciné club, pendant que le chauffeur attend la fin du film, en se finissant au rhum, il reste 5 h de route

Diaporama de 4 photos, on fraude le ciné club, pendant que le chauffeur attend la fin du film, en se finissant au rhum, il reste 5 h de route

Les membres du festival, du film insulaire de l’île de Groix, reçoivent Madagascar, dans le cadre du festival.
Le petit caillou appelle le grand caillou.
En retour, le petit caillou part à Madagascar, montrer ses films.
C’est typiquement un voyage à thème.
Dans le cadre du thème, les participants sont capables d’aller très loin dans l’aventure.
C’est ce que montre le reportage.
Ca se passe sur les hauts plateaux, région rurale.
A travers le reportage du thème, on perçoit la vie simple dans les campagnes et l'innocence des joies, beau reportage.

Avant de vous laisser visionner, une petite histoire, en rapport au cinéma.
Je fais un parcours en taxi brousse.

On a quelques soucis mécaniques et on manque d’essence.
Nous sommes à 19 heures dans un village, la nuit est tombée.
Le chauffeur va dans le seul endroit électrifié, grâce à un groupe électrogène, demander de l’essence.
Hé chauffeur, pas de chance, c’est aujourd’hui notre jour de ciné-club, il faut attendre, la fin du film.
Dans une salle attenante, on entend le bruit d’un film, la porte est bien fermée.
Par les interstices, quelques resquilleurs essaient de regarder et rient de la drôlerie de la comédie Bollywood.
On attend 1H30 la fin du film.
On récupère 0,6 litre d’essence…
On tombera en panne à 300 m de l’arrivée au village, à 2H du mat, j’ai des frissons et j’augmente le son.
On aura quémandé l'essence, de village en village, réveillant les propriétaires de groupes électrogènes…

La récupe d’essence, de groupe électrogène, est un classique du voyage à Madagascar…
Au retour, le chauffeur amènera un bidon de 5 litres, pour le prochain ciné-club.


C’est ça la vie en brousse, système D et parfois, à l'occasion d'un imprévu, la fête… Comme partout en fait…
La situation est classique mais anormale.
A l'arrivée, le chauffeur et son aide sont hilares, du bon tour joué au destin.

D'un petit caillou à un grand caillou ou vice versa, MOTEUR...

Tag(s) : #Voyage à Madagascar

Partager cet article

Repost 0