Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1143) La balade du dimanche : on traverse Tamatave…

Une vidéo à la Claude Lelouch…
Vous êtes dans la voiture.
Le ON de la caméra enclenché.
Vous filmez ce que vous voyez…


Quand vous traversez Tamatave, c’est ce que vous ressentez.
Nous ne sommes pas dans le centre-ville, mais dans la première ceinture de Tamatave, à 3 mn de la plage, dans le cœur grouillant du business populaire, en direction de Foulpointe, le lagon de la première station balnéaire de l’Est, à 60 Kms de Tamatave.
C’est sympa, le style cinématographique ?
Il y en a, qui ont essayé, ils ont eu des palmes d'or...


Regardez le cyclo pousse de la première image, seconde 2, c’est Usain Bolt.
Je l'ai déjà rencontré en 2009, voir la photo.
J'adore l'humour aléatoire.
Usain Bolt sur un cyclo pousse, Eddy Merckx sur un pousse à pieds, ils savent que ce sont des champions, donc une belle image média, pour un afflux de clients...


Maintenant, que vous visualisez bien Tamatave, premier port malgache, deuxième ville du pays, pas facile de moderniser les villes, dans les pays pauvres…
Nous sommes sur la première ceinture commerçante de Tamatave.
Au premier chemin de traverse, vous rencontrez les routes en terre ou au goudron cassé…

Une des expressions, incompréhensible pour nous, d’Emilienne et son adresse Facebook : Pieeerreee, pour avoir une belle affaire, il faut un magasin bord de route...
L'expression prend toute sa valeur, devant cette vidéo…


Dans nos pays, bien plus avancés, nous disons la même chose.
Les municipalités veulent " pietonner " les centres villes.
C’est rendre inaccessible les achats.
Les magasins des centres villes réagissent et proposent la livraison à domicile.
L’application téléphonique hashtag se développe.
On se balade nonchalamment.
Au smartphone, on flash nos choix, pour les recevoir à la maison.
Le magasin de la rue piétonne redevient virtuellement bord de route…


Quel que soit les moyens, la logique du commerce ne change pas, elle s’adapte sur des bases communes…
Clin d'oeil à la rubrique récurrente de ce blog : deux mondes différents ?
Nos différences sont liées aux :
- conditions climatiques
- conditions économiques
- la barbarie d'extrémistes
Emilienne, ma philosophe en chef, le comprend bien : Pieeerreee, pour faire plaisir à moi c'est simple, tout ce que tu aimes, je l'aime, tout ce que tu veux, je le veux aussi...3

Tag(s) : #Voyage à Madagascar

Partager cet article

Repost 0