Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1299) Reblochon, Raclette, Bleue, etc.
1299) Reblochon, Raclette, Bleue, etc.
1299) Reblochon, Raclette, Bleue, etc.

Reblochon, Raclette, Bleue, etc. non, le blog in vaovao 1000 et 1 entreprises, ne change pas d’orientation, il continue de parler des choses positives à Madagascar, malgré quelques " couinages ".
Un ingénieur agro, en mission humanitaire à Madagascar, ce dit miam, miam...
Il part à l’aventure de faire du fromage à Madagascar
Tous les clignotants sont aux verts, pour faire du bon fromage.

Madagascar mange bio.
Enfin je module, Madagascar produit bio.
Alors, les équitabolos bobos ecolos sarouels pillent à vils prix les produits et les exportent en Europe.
Résultat ? 
Madagascar exporte son merveilleux riz rouge et importe l’infâme, mais peu cher, riz pakistanais pollué…

J’ai fait prendre conscience de ça à Emilienne et son adresse Facebook.
Elle fait l’effort d’acheter les produits alimentaires plus cher mais bon.
Le comble, elle a dû initier Jenny et Dolin aux saveurs du riz rouge…
On entre dans le même phénomène que nos enfants, avec MacDo…

Les malgaches souffrent d'un problème de calcium.
Le lait et les dérivés laitiers sont un luxe.
Ce n'est pas culturel. 
La possession d'un frigo est une richesse.

Il n'y a pas que la pauvreté, la situation géographique joue.
Même aisé, il faut avoir l'électricité. 
Ce n'est pas le cas, pour tous.

Depuis qu'elle a un frigo, je force Emilienne à fabriquer et manger systématiquement, au moins un yaourt / jour, que je lui fais miellé.
Pour un malgache le fromage c'est : la vache Kiri…
Un jour, je trouve un fromage d’Antsirabe.
Il est proche du Reblochon.
Emilienne le goutte et l’aime, eeeee, moyen.
J’en rachète un.
Le soir, je fais une omelette de fromage.
J’ai été trop loin dans mon concept.
Elle ne dit rien, mais le repas, pour finir l’assiette, dure une éternité…

Les malgaches ne sont pas des aventuriers de la cuisine.
Invités au restaurant " vazaha ", ils sont heureux de la fête mais sont déstabilisés et mangent du bout des doigts.
Le foie gras, délicieux à Madagascar, est trop gras, pour Emilienne.
Dans un restaurant " vazaha ", seul les produits de la mer, auront les faveurs d’Emilienne.
Elle s’intéresse à la cuisine et rêve d'avoir un restaurant. 
Elle observe et est sensible à la présentation.
Elle restitue à la maison, ce qu’elle a mangé au restaurant...
Si vous manifestez votre contentement gourmand croquant ? 
C'est la plus heureuse des heureuses…

Une fabrication industrielle de fromage voit le jour à Madagascar.
J’aime les gens pleins d’envies.
Les compétences sont là. 
Les employés sont réceptifs. 
Les zébus sont prêts. 
Les prairies sont vertes. 
Alors on keep la pression et encore bravo...
Et les clients ?
Ah oui les clients, eeeee, à défaut d'évidence culturelle, on fera du marketing et il y a les vazahas résidents…

Tag(s) : #La vie à Madagascar

Partager cet article

Repost 0