Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…
1344) Farafangana…

Je commence la descente tranquille de la RN 12, appelée Bac +10…
Je stoppe trois jours à Farafangana, à 110 Kms au sud de Manakara.
Farafangana est une petite ville de brousse.
Mélange d’autonomie et d’aide extérieure.
L’hôpital est géré et aidé par les espagnols.

J’arrive à Farafangana, en même temps qu’un rassemblement religieux.
C’est la grande animation du moment.
La mer est magnifique.
Les promenades sont bucoliques.
L’aérodrome, vaste pelouse entretenue, fait la joie des villageois.


Les jours passe tranquilles.
Le propriétaire de mon hôtel, le concombre masqué, me donne des renseignements précieux. 
Il a fait guide pendant 10 ans avec sa Land Rover, spécialité la RN 12, bac +10.

En fait, après Vangaindrano, il n'y a plus de taxi brousse, il faut espérer un passage individuel.
Ca ne m’arrange pas, mais c’est la vie ma pauvre Lucette. 
J'abrège mon séjour, pour être au plus près de mon action...


Tarifs pour un € à 3480 ariarys, je ne fais pas les divisions :

- hôtel : 30000 ariarys
- taxi brousse Manakara - Farafangana : 8000 ariarys
- Pousse pousse : 3000 ariarys
- repas : 12000 ariarys
- une eau minérale 1,5 L : 1500 ariarys
- petit déjeuner : 5000 ariarys
- 1 Kg de banane : 500 ariarys

Mon plan d'action

Mon plan d'action

Tag(s) : #Voyage à Madagascar

Partager cet article

Repost 0