Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...
Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...

Diaporama d'un achat d'une balle de linge, à la friperie de Tamatave...

Les droits de douane sur la fripe disparaissent.
C’est 15 % de gagner, pour les ménages gasys, dans la colonne : je m'habille.

L’habillement, à Madagascar, ce fait sur les vêtements, que vous jetez en Europe.
J’ai connu Emilienne et son adresse Facebook à 27 ans et je lui ai acheté sa première robe neuve, au même âge.
Il ne faut pas être larmoyant. 
Pour un aniv ou une fête, je demande : on achète une robe neuve ? 
Elle répond : donne les sous de la robe neuve, je vais acheter 2 robes, un " patalon ", je ne fais pas de faute d'orthographe, 3 jupes et des petits hauts, à la friperie…

On trouve de jolies choses en friperie.
Les malgaches sont très coquettes et possèdent une garde-robe impressionnante.
A chaque moment de la journée, elles se changent.
Bien sûr, en regardant de plus près, on sent la finesse de l’habit élimé.

La taxe de douane, de 15 %, saute.
Ca ne fait pas, que des heureux.
Les tailleurs malgaches font face à cette concurrence.
C’est aussi une particularité de Madagascar et des pays pauvres en général, pour les grands évènements, on achète le tissu et on file chez le tailleur.

Dans l’avion qui m’amène à Madagascar, je récupère tous les journaux féminins, que je donne à Emilienne.
Ca fait bien, dans son salon de coiffure.
Et puis, les belles robes en photos, servent de modèles et de patrons aux tailleurs... Les clientes empruntent le précieux journal et filent chez le tailleur, avec la photo modèle…

La vie est simple et à quelques adaptations près, partout pareil et c’est rassurant... C'est le paradoxe du voyage que de découvrir, que l'être humain est similaire et ouvre à l'incompréhension des QI d'huitres, qui ont peur de la différence.
Différence inexistante, hormis des groupuscules de dégénérés, présents de partout et depuis la nuit des temps...

En illustration, les magasins de fripes sont barricadés et protégés. 
Emilienne se lance dans la fripe. 
Fashion victime, elle ne veux rien vendre et tout garder...

Tag(s) : #La vie à Madagascar

Partager cet article

Repost 0