Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1372) La balade du dimanche : dans les sites de voyages…

La fin d’un voyage, annonce le début du suivant…
Les idées sont là.
Le mauvais temps permet de surfer sur les billets d’avion, déclencheur d’idées.

Le surf Internet n’est plus un voyage, mais une aventure de tous les instants.
Les achats Internet sont fiables depuis longtemps.
Les sites commerçants tiennent compte des désirs des clients et proposent moins de cupidités.
L’exception qui confirme la règle ?
Les sites de voyages…
Des faits ?
En voici :
- prix d’appel extrêmement bas, qu’il est impossible de retrouver au clic directionnel
- les fameuses cartes de crédit, qui vous font payer moins cher, mais ne sont pas utilisable dans la vie de tous les jours 
Quel voyageur à une carte nationale, pire possède l'arnaque Entropray ?
Je ne comprends toujours pas les sites de voyages, qui imposent ce type de cartes de crédit…
Je court-circuite ces sites et prend mes billets, directement chez la compagnie aérienne, pour moins cher…
- l’entente cordiale entre les compagnies.
Je ne peux pas le prouver, voici un exemple troublant.
De Lyon, pour aller à Antananarivo, j’ai plusieurs possibilités :
a) Corsair, bon prix, mais, pour un lyonnais, il faut prévoir une nuit d’hôtel au retour.
b) Air France, de bons horaires, vol rapide, un peu plus cher et parfois, le retour est à Orly.
c) Kenya Airways, la compagnie que j’utilise depuis deux ans.
Peu cher, le départ tôt le matin, laisse peu de marge avec le TGV. 
Pour assurer le coup, départ la veille, avec nuit d’hôtel à Roissy.
d) Nouvelle compagnie, Turkish Airlines, départ de Lyon, bons horaires, un peu plus cher.
La bataille se fait entre : Kenya Airways et Turkish Airlines, les 4 se tiennent à 40 € et 3 heures d'amplitude temps.
Avec la Kenya Airways, si j’additionne, le TGV aller - retour, la nuit d’hôtel, le petit dèj, j’arrive au même prix que le Lyon – Antananarivo avec la Turkysh Airlines et le Rhône Express en aller – retour…
Curieusement, de la porte de chez moi, à la porte de l’hôtel à Tananarive, en montant à Paris, pour la Kenya Airways, je mets moins de temps total, qu’en partant de Lyon et la Turkish Airlines…
Tout se joue à 10 € près et 2 Heures de temps.

Dans le surf de l’hôtel, on me propose, aux dates que je simule, un Hilton à 40 € la nuit.
Je n’investis jamais dans le luxe, pour dormir. 
Si le luxe me propose un prix Formule 1, je me verrai bien, une nuit d’embourgeoisement, le Hilton est dans l'aéroport CDG…

Voilà ma balade du dimanche, dans les arcanes des tuyaux Internet.
Je prends plaisir à simuler.
Je prends le parti, d’aller au mieux, au centime près, l’optimisation absolue quoi…

Le dernier jeu est : quand cliquer définitivement ?
Comme en bourse, le clic fatal, sera-t-il dans l’optimisation max ?
Jusqu’à présent, dans mes clics, j’aurai pu faire mieux, mais de très peu.
Mon père était banquier et boursier, le principe de base est de vendre les actions, dans leurs montées, sans chercher l'optimisation absolue martelait il...
Je l'applique pour mes billets d'avion, eeeee, dans la descente des prix hein, tout en regardant, mes machines à rêves...

Tag(s) : #Association 1000 et 1 entreprises

Partager cet article

Repost 0