Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1424) Tu n’as qu’à glisser un billet…

J’ai 60 ans cette année. 
Je voyage seul depuis 43 ans. 
J’ai un fantasme, c’est devoir graisser la patte, d'un douanier ou d'un flic…
J’ai fait, il y a 3 ans, un article à ce sujet
Il a été pris avec humour par les voyageurs.
Au premier degré par les blaireaux, notamment les résidents.
Cette année, en regain de fortune, je mets 10 € dans mon passeport…
Ce con de douanier m’en fait la remarque : msieur, vous avez un billet dans votre passeport.

J’en suis là de mes réflexions, quand soudain, à l’apéro de mon hôtel nosybéen débarque celui que j’attends, depuis 43 ans.
Alors qu’il ne connait que le gérant de l’hôtel, en dernier arrivé, il se présente comme ça : ben ça s’améliore pas " mada ", chaque année c’est la même chose, il a fallu que je glisse un billet aux douaniers et un autre billet, pour récupérer mon passeport, remarque à Satolas, j’ai payé 40 €, car j’ai garé ma voiture 2 jours sur le parking, mais bon, c'est le patron qui paye…
Je sais, c’est décousu et peu hiérarchisé, mais je le tiens enfin, mon idiot du village…

Devant un Cuba libre, j’émets l’hypothèse, que si le passeport est en règle et que tu ne possèdes pas 10 tonnes de coke dans le sac de voyage, donner de l’argent ne sert à rien…
Sa réponse est affirmée : bien sûr, c’est ce qu’on dit, quand on ne connait rien au voyage…
Je confirme, je tiens enfin mon idiot du village, ma quête spirituelle de 43 ans de vagabondages…
On discute, il avoue participer activement à VF Forum, un forum de crétins notoires, c’est donc lui. 
Je le dévisage, je le soupèse de haut en bas, j’ai enfin rencontré mon blaireau millénaire, quel pieds…

Après 3 rhums – cokes, il salue l’assemblée.
Je vais rejoindre mes potes résidents, je ne suis pas touriste, dit-il en me regardant.
Ses potes doivent lui présenter une jeune vierge sortant du couvent, car à lui, on ne lui fait pas à l'envers sur la marchandise hein, il sait reconnaitre les filles faciles…
En cours de soirée, un attroupement et des cris, c’est mon mickey qui les provoque.
Il se dispute avec sa jeune vierge. 
Il veut bien tirer un coup, mais ne veux pas payer le taxi de retour…
Il faut dire que, pour faire trois kilomètres à 23 H, il doit payer 2000 ariarys, ce qui fait : 0.57 €, alors qu'à 14 H, il n'a payé que 1800 ariays, 0,51€ …
Deux malgaches s’en mêlent.
Mon blaireau voit le bronzage de sa peau laiteuse s’accélérer par de jolis arcs en ciel, autours des yeux…
La jeune vierge en profite, pour raconter deux, trois pratiques attachantes, de ce connard...
Les flics flairent le coup et assurent la scolarité de leurs tribus, pour les 3 ans qui viennent, en taxant grave be le tartarin…

Le lendemain au rhum – coke de 19 H, bonne tradition de l’hôtel, un petit sourire en coin, je relance sur sa jeune vierge du couvent, dans l’hilarité générale…
C’est ça Madagascar et même l’Afrique. 
Il y a un tourisme de mecs incapables, qui rêvent de baroudages à la OSS 117…
Ca existe depuis longtemps, car dans la littérature, il y a Tartarin de Tarascon, un idiot du village, plus bête que méchant...
Puisque nous sommes dans la littérature, c'est un idiot du village, bête et méchant.
La connerie ne se reconnait pas au premier abord. 
On peut cependant la percevoir, ils sont tous habillé, avec la fameuse veste multipoches kaki…
Cette veste est au baroude comme :

Ségo est au PS
DSK au romantisme
Jamais Elu de Cuillère d'Argent à la poésie
Naze à la chanson à texte

le mec tout malade à l’humour
une incongruité…


Quel bel instant T, que de rencontré en vrai, votre fantasme de lecture…
J’en reparlerai, mais à Nosy be, il y en a un concentré, à vous faire criser, comme la vidéo ci-dessous…

Tag(s) : #Voyage à Madagascar

Partager cet article

Repost 0