Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis dans ma période clin d'oeil musical.
Aujourd'hui, Nicoletta pour parler de la vie de Jean Pierre, marin - plongeur à Analalava.
Sa vie commence par une histoire d’amour, entre un instit vazaha, en poste à Analalava, et une gasy résidente à Analalava.
L’Indépendance brise le couple.
Jean Pierre débarque dans la vie, métisse de père inconnu.
Gamin il a deux rêves :
- r
etrouver son père
- d
evenir capitaine de gros bateaux, même piqueur de rouille, dit il malicieux
Deux rêves accessibles en sommes.
Toute sa jeunesse sera axée dans ce but.
Il me fait voir un cahier d'écolier.
Il dessine des bateaux et parle de ses rêves en rédaction.
Il rencontre un vazaha qui le prend sous son aile et apprend à plonger.
Il devient plongeur et chasseur sous marin.
Il se spécialise dans le concombre de mer, cueillette lucrative très prisée des chinois.
Actuellement, les chinois ramassent les concombres, en plongeant bouteille, ce qui est formellement interdit et casse le marché.
Ecouter Jean Pierre parler de sa rencontre avec un gros requin est émouvant, tout autant qu’hilarant.

Une émission télé débarque à Analalava
.
Jean Pierre est embauché comme marin – plongeur.
Il parle de son histoire, le journaliste retrouve son père.
Jean Pierre vient en France, le rencontrer.
Il a de la famille en Alsace et à Grenoble.
Son père l’aide un peu.
Sa femme et son fils veillent sur le capital familial et haro sur l'intru… Finitto les soussoutos…
Comme dit Jean Pierre : avec un frère colonel de gendarmerie, inconnu deux mois avant, je ne peux que m’attendre au pire.

Un vazaha, passionné de pêche, achète un boutre de 20 tonnes de chargement et nomme Jean Pierre skipper…
Il se lance dans le convoyage de marchandises, la promenade touristique, la visite de Nosy Lava et plonge toujours.

Je l’ai rencontré pour aller à Nosy Lava.
Belle prestation, c’est un vainqueur potentiel de Ko Lanta
On part avec rien.
Il ramène un mérou, une langouste, ramasse du manioc et décroche une coco pour le repas…

Jean Pierre sait que son histoire est surprenante.
Il la raconte avec ferveur et humour…
En plus d’être bon marin, il a tout compris au tourisme.
Il est marié et a deux filles super sympas.
Sur le bateau, quand on demande quelque chose  
Il répond : bien sur que j’ai ça… C’est un bateau armé Mooossieeeur
Quand on dit un bateau armé, ça reste pacifique, c’est un bateau équipé ...
En navigant, sa canne à pêche traîne toujours...
C'est ce qu'on appel la pêche à la traîne ...
On ne sait jamais, eeeee, un poisson est un poisson 

A Analalava, Jean Pierre est incontournable...
Dit vazaha, un boutre 40 tonnes, ce n'est pas si cher que ça et je fais double bénéf...
C'est vrai que mathématiquement le raisonnement tient
jp1.jpgjp2.jpgjp3.jpgjp4.jpgjp5.jpgjp6.jpgjp7.jpgjp8.jpgjp9.jpgjp10.jpg
Tag(s) : #Voyage à Madagascar

Partager cet article

Repost 0