Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

kobandravina1.jpgkobandravina2.jpgkobandravina3.jpgKoban-dravina encore une recette de cuisine ce mardi.
Je fais un blog gourmand croquant .

Le Koba est une préparation malagasy faite avec de l'arachide hachée grossièrement, du koban-bary (Riz blanc pillé) et du sucre.
On enveloppe le résultat, dans des feuilles de bananier.
Il se prend en goûter.
On le sert aussi lors des mariages et autres repas de fêtes, pour mettre en valeur la culture malagasy.
Le dimanche, sur les plages de Tamatave, les vendeurs ambulants proposent cette patisserie.
Emilienne préfère le goudrou goudrou ou la salée brochette de zébu.
Pour apprécier l'âme malgache, lisez l'article goudrou goudrou .

Comment faire un "Koban-dravina"

Ingrédients :

- feuilles de bananier
-
farine de riz (Mettre du riz dans de l’eau pendant 1 h et le piller après)
-
sucre
-
arachide

Allons y :

- l'enveloppe du "koba", d'où son nom : "koban-dravina"
- les feuilles de bananier doivent être passées légèrement sur le feu, pour les rendre souples
- l
a pâte de riz qui entoure l’arachide :
     - m
élanger la farine de riz avec le sucre et de l'eau, pour obtenir une pâte épaisse et gluante, comme une sauce épaisse (liquide)
- l
’arachide :
     - l
es griller puis les piler grossièrement avec du sucre, pour 1 kg d’arachides, il faut 1kg de sucre 
- le boudin = (1) + (2 ) C'est-à-dire (2) au centre + (1) qui enrobe, qui entoure les cacahuètes.   Etaler la pâte (1) en forme rectangulaire longue de 25 à 30 cm avec une épaisseur de 2 à 3 cm.
Les mettre pillées (sucrées) assez grossièrement mais non réduites en poudre au milieu de ce cylindre et enrouler ensuite pour obtenir un boudin.
Faire une ficelle à l’aide des restes de feuilles de bananier pour maintenir le boudin préparé.
-
le tout dans une grande marmite 
Faire attention à ce que le "koba" soit toujours couvert d'eau durant la cuisson.
La cuisson prendra, en général 24 heures, pour que l’arachide soit bien cuite et tendre d'une part et aussi, pour que le sucre soit parfaitement caramélisé, d'autre part.

Un test s'avère indispensable pour réussir un "koban-dravina" .

De la recette, on aura une sorte de pâte sucrée aux cacahuètes.
Le "koba" est présenté sur les marchés, sous une forme cylindrique et enveloppé de feuilles de bananier.
Il est débité au couteau, en tranches rondes.

La semaine dernière, je demande la traduction de bon appétit.
Un commentaire me le donne.
A
lors 
Mazotoa homama

Tag(s) : #La vie à Madagascar

Partager cet article

Repost 0