Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pub1.jpgtaxi1.jpgtaxi2.jpgtaxi1Grève des taxis villes, à Diego-Suarez.
Ils se plaignent de la forte concurrence des motos taxis.
C’est l’histoire de toutes les mutations technologiques.
A l’arrivée des premières voitures, la diligence règne en maitre, etc.

En dehors de Tananarive et de sa problématique, et de capitale et de ville aux 1000 collines, à Madagascar j’utilise le pousse, déjà remplacé par le cyclopousse et, nouveauté, dans certaines villes, de motos taxis à la ventilation bienvenue, pour des distances plus longues.
Ce n'est pas une
question de coût, mais de confort.
Les taxis sont des 4 L, mon mètre quatre-vingt-dix a du mal à se plier.
Je me demande comment j’ai voyagé au long cours, en 2 CV et 4 L .
Les fenêtres ne s’ouvrent pas tellement, et avec la chaleur, c’est un calvaire.

Je ne crois pas que ce soit, un problème de chauffeurs.
A Madagascar, les pousses, les cyclopousses, les motos taxis, les voitures taxis, appartiennent à un investisseur.
Chaque matin, les chauffeurs louent les différents engins.
Les chauffeurs de voitures taxis sont ils influencés, par les investisseurs autos 

Le fait de louer les voitures amène deux choses, qui me font criser :
- à
la première course de la journée, le chauffeur s’arrête, demande l’argent, pour faire l’essence
Le soir, en rendant le véhicule, il siphonne les derniers 20 cl, soit pour faire la lumière de la lampe à pétrole, soit pour une avance sur le lendemain.
Dans les deux cas, 20 minutes bye, bye.
- p
ris dans un petit embouteillage ou dans une descente, le chauffeur coupe le contact pour économiser l’essence
Je fais remarquer que l’économie n’est pas évidente.
Que les freins et le démarreur s’usent, plus que de raison.
La réponse et le sourire fusent .
Les freins, le démarreur, toute la mécanique, c’est le proprio qui paie.
Le taxi ne loue que la voiture et paie l’essence .

Quand le SMIC est à 1 € par jour  
Par de petites astuces, tu as vite doublé, voir triplé ton SMIC, d’où des enjeux, qui nous dépassent .
Ca se passe comme ça, la vie à Madagascar, une véritable aventure de tous les jours.
Notez l'humour malgache, avec le nom du cyclo pousse et celui du cyclopousse .

Tag(s) : #La vie à Madagascar

Partager cet article

Repost 0