Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

expressionsVous avez lu ici, les déboires d’Emilienne.
Un élan de solidarité c’est créée.
Emilienne et son adresse Facebook ne cache pas ses sentiments.
Elle est émue et redémarre à donf be.
Elle connait le blog, en connait les possibilités, ça la perturbe quand même.
Au téléphone, on papote stratégie.
Avant toute chose elle hurle : Pieeerreee, c’est moi qui cause, c’est toi qui écris.
Alors voilà :
" Maman Pierrot, Marie Eve, Martine, Sylviane, Bernard, Cricri, Daniel, François, Gaétan, Patrick, Serge, papy Pierrot mon adalada coquin, misaotra be .
En plus de l’aide, vous m’envoyez la force de vous faire plaisir, je vais gagner.

Les projets
Presque les mêmes qu’avant de déménager :
- j
e retourne dans mon ancienne maison, j’ai trop peur de l’autre quartier
- j
e continue la coiffure
- j
e forme une aide à la coiffure, qui devra faire aussi sa clientèle, pour me libérer et me diversifier.
- j
e continue la vente pétrole et vanille, en aller - retour
-
j’achète des balles de linges
- j
e fais des pizzas, gâteaux, petits pains sur commande

Ce qui change 
- p
our le moment, l’épicerie est abandonnée
- les pizzas, gâteaux, petits pains ne sont pas en permanence, mais sur commande
- j'ai appris que quand tu changes de quartier, tu dois apprendre les règles du nouveau quartier
Les gens savaient que je m'installais pour faire tout cela.
Ils m'ont fait payer la taxe, par le biais de la personne qui avait le camion de déménagement.
Je ne suis pas encore assez solide, pour assumer une progression.
C'est comme mafia de quartier et protection.
Je reviendrai et gagnerai.

Ce que je fais en premier 
- j
e refais la véranda qui sert de salon de coiffure
Elle est à moi, je l'ai démonté avant de partir.
- j
’ai acheté tout de suite les peignes, les brosses et un brushing amateur.
Il est un peu lourd, mais ça va faire en dépannage.
Je travaille d'habitude avec trois brushings.

merci1.jpgQuand j’aurai reçu votre aide 
-
je rachète toutes les affaires qu’on m’a volé
Et puis 
Je vais avec ma fille manger une soupe chinoise au restaurant, avec une bouteille de Fanta orange grand modèle .

Je me suis séparée de mon aide, les caractères ne correspondent pas.
Moitié septembre, j'ai une nièce de chez moi à Ampanefena, on va travailler ensemble, elle a 17 ans.
Elle s’occupera de la maison, de Jenny et je la forme à la coiffure.

Mon désaccord avec Pierre  
Il aimerai qu’avant de racheter certaine choses, j’investisse plus, dans le pétrole, la vanille, les balles de linges, pour augmenter vite fait le capital.
J’avoue que je n’ose pas.
Je risque mes sous quand j’ai bénéfice.
Je n’ose pas les risquer, quand je n’ai pas tout ce qu’il faut.
J’hésite, j’hésite trop, mais ça fait soucis.

Dans mon malheur, j’ai eu de la chance. 
A cause du vol, je n’ai pas acheté le pétrole, pour le mois d’aout.
Le bateau il a coulé, le copain avec qui je travaille a nagé 
Gagner des sous à Madagascar, c’est très compliqué…
J’imagine mes bidons de pétrole flotté sur l’océan, j’en suis malade.

Mes amis vazahas, il m’est arrivée une mauvaise histoire.
Grâce à vous, elle se termine bien.
Mieux, grâce à vous, je me rends compte que : whaou, je ne suis pas toute seule, dans la bouteille lancée à la mer.
Depuis plusieurs fois, vous êtes là quand il faut.
Si vous venez à Tamatave, je vous offre un brushing ou un yaourt maison ou un gâteau, à coup sûr une belle amitié…

Pieeerreee, je sais que tu es adalada et ben misaotra be à toi.
Pieeerreee, je sais que tu es fou, et ben grand merci. "

Tout est dit.
Emilienne, c'est toi, la chipie bourricot, qui déclenche cet élan d’amitiés 
Keep la pression et big smile .

Tag(s) : #La vie à Madagascar

Partager cet article

Repost 0