Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

namavao.jpgLa chanson se présente comme ça :
-
extrait du premier album de Namavao & Marina, Ty ndaty, 2005.
Mbola ho avy chante le retour prochain au pays natal.
Le clip part de Mahajanga en direction de Marovoay, où la chanteuse retrouve sa mère…

Je crois qu’en France, ça n’a plus court, on homogénéise la vie.
Gamin, je me souviens des expats régionaux, dès le vendredi soir, ils repartent dans la famille, à 100 Kms de la grande ville nourricières…
Cette chanson c’est ça.
Petit à petit, les fossés ce creusent…
Petit à petit, on fait ça vie, là ou on est.

Emilienne est comme ça.
Elle est née à Ampanefena dans la SAVA
Elle a choisit Tamatave pour le travail.
Maintenant elle aime Tamatave, mais Ampanefena a toutes les vertus .
Par nostalgie, elle rêve d'Ampanefena...
Proposez lui de choisir ou construire la maison, Ampanefena ou Tamatave  
Elle choisit Tamatave, même si la maison sera plus petite..
.
Elle tentera tout de même de remplacer le : ou, par un : et , c'est une maligne .

Marovoay est une petite ville sur la route de Tananarive à Mahajanga.
C’est le début de l’estuaire.
Un estuaire, avec Mahajanga comme bout du bout
Non,
Mahajanga est un port. 
Mahajanga s'ouvre sur l'océan et d’autres expatriations lointaines… La première se trouve à Mayotte...
Les transhumances, quand on regarde une carte, sont toujours très logique.
La géo politique tourmente le parcours… C’est une autre histoire…

Tag(s) : #La vie à Madagascar

Partager cet article

Repost 0